CSUR le Marché, Marché de solidarité régionale de l'Outaouais
Devenez membre Déjà membre ?


Nom d'utilisateur Mot de passe
Les corridors verts de Vaudreuil-Soulanges
Les corridors verts de Vaudreuil-Soulanges

Corridor vert de Vaudreuil-Soulanges

Le projet du Corridor vert de Vaudreuil-Soulanges vise à protéger les milieux naturels de la région et contrer la fragmentation et la disparition des habitats pour la faune et la flore. Nature-Action Québec, appuyé par de nombreux partenaires financiers, a entrepris le projet de protection du Corridor vert en 2009. L’équipe travaille ainsi à informer et sensibiliser les propriétaires de milieux naturels (boisés, milieux humides et friches), à l’importance de la biodiversité et la conservation de ces milieux exceptionnels.

 

Chaque année, l’équipe du Corridor vert fait l’inventaire d’une vingtaine de propriétés abritant des milieux naturels et rencontre les propriétaires pour les informer et les sensibiliser aux richesses naturelles présentes sur leur terrain.

 

Pour plus de détails, consultez le site web du projet : www.cvvs.nature-action.qc.ca

 

Si vous êtes intéressé à en apprendre davantage sur les milieux naturels de votre propriété, contactez-nous : corridorvert@nature-action.qc.ca ou 1-800-214-1214 poste 422

 

Lire la suite >
Créer son propre panier de produits locaux ou acheter un panier ASC?
Créer son propre panier de produits locaux ou acheter un panier ASC?

À peu près tout le monde connaît maintenant le principe de l' agriculture soutenue par la communauté (ASC) mise en valeur par Équiterre. Ce réseau permet à tous les producteurs locaux en agriculture écologique désireux de faire partie du mouvement de vendre des paniers de légumes (aussi fruits, fleurs, produits connexes) hebdomadaires ou bi-hebdomadaires directement à la ferme.

 

Pour une valeur moyenne de 30$ par semaine (payée d'avance), les familles reçoivent les produits de saison sans se casser la tête. Le fermier approvisionne chaque panier avec une variété de produits récoltés au cours de la semaine.

 

Là, se trouve justement une des principale limite de l'ASC. Les familles ne peuvent choisir les légumes qu'ils souhaitent manger. Si ce n'est pas le temps pour les tomates, le panier hebdomadaire ne contient pas de tomates. Cependant, si c'est le temps des verdurettes, le panier en contiendra beaucoup.

 

Le Marché écolocal se positionne comme un complément aux paniers ASC puisque nous vous offrons un accès privilégié à plus de 30 producteurs locaux en agriculture écologique, avec qui vous pouvez créer vous-même votre assemblage de produits locaux chaque semaine. Les producteurs offrent des produits variés sans produits chimiques dans toutes les catégories : viande, poisson, pain, légumes, fruits, produits de l'érable, produits transformés, farine, produits laitiers, huile, café, assaisonnements, etc. De plus, nous complétons l'offre locale avec des produits écologiques dénichés spécialement pour vous chez divers grossistes : papier de toilette, dentifrice, beurre d'arachides, pâtes alimentaires, thés, noix, fruits séchés, croustilles, etc.

 

Comme à l'épicerie, vous parcourez les catégories de produits en ligne et vous ajoutez les produits désirés à votre panier. Le modèle est simple à utiliser, efficace et sans perte de temps. Avec le réseau de points de chute que nous avons établi avec nos partenaires partout dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges, vous avez même accès à la livraison de votre commande tout près de chez vous.

 

Acheter un panier surprise ou créer votre propre panier de produits locaux écologiques toute l'année est un avantage remarquable pour réduire notre empreinte sur l'environnement (moins de transport ET moins de produits chimiques déversés dans l'environnement) en plus d'être une manière incontestable d'encourager l'économie locale. Comme disait Laure Waridel dans son livre Acheter, c'est voter : « Si chaque Québécois dépensait 20$ par semaine en produits Québécois, on créerait 100 000 emplois au Québec ».

 

Manger les produits en saison via les paniers ASC procure un bien-être incroyable mais de courte durée. Manger des produits locaux toute l'année est une expérience incomparable!

 

Avec le Marché écolocal ce n'est pas seulement faisable, c'est facile!

Inscrivez-vous dès maintenant : www.marche.csur.ca

Lire la suite >
Visionnez notre capsule promotionnelle
Visionnez notre capsule promotionnelle

Visionnez notre capsule promotionnelle

Elle se trouve aussi dans l'onglet Médias

N'hésitez pas à la diffuser dans vos réseaux!

Lire la suite >
Les conditions de travail au Mexique
Les conditions de travail au Mexique

Une enquête du LA Times révèles des détails épouvantables sur les conditions de travail pour les milliers de travailleurs agricoles Mexicains.

http://graphics.latimes.com/product-of-mexico-camps/
Lire la suite >
Sondage sur la satisfaction des membres
Sondage sur la satisfaction des membres

SONDAGE DE SATISFACTION ET D'ÉVALUATION DES PRINCIPES
CE SONDAGE RESTERA SUR LE SITE PENDANT 4 SEMAINES, POUR VOUS PERMETTRE À TOUTES ET À TOUS D'Y RÉPONDRE. DE PLUS, LES RÉSULTATS SERONT RASSEMBLÉS ET ANALYSÉS DE FAÇON ANONYME.


Afin d'améliorer le service alimentation de la Coopérative CSUR, nous demandons votre aide, votre opinion par ce sondage en espérant que vos nombreuses réponses permettront d'en améliorer le fonctionnement pour le bonheur de toutes et de tous.

 

Je vous ai invité à remplir le formulaire Sondage sur la satisfaction
et l'évaluation des principes. Pour le remplir, allez à :
https://docs.google.com/forms/d/1ADYvRsMjHP2BZt-DjoegxchK1NeLEPhBUTOtlBFbB_A/viewform?c=0&w=1&usp=mail_form_link
Lire la suite >
Protégez votre droit de manger des aliments sains
Protégez votre droit de manger des aliments sains

Depuis des générations, les parents ont transmis cette phrase à leurs enfants : «
Nous sommes ce que nous mangeons ». David Suzuki nous enseigne aussi que : « Nous
sommes la Terre, par les plantes et les animaux qui nous nourrissent ». Il explique
que tout ce que nous mangeons et buvons se décompose en éléments fondamentaux qui
nous fournissent de l'énergie et constituent nos corps, devenant ainsi partie
intégrante de ce que nous sommes.

C'est la raison pour laquelle il est choquant de voir que le gouvernement fédéral
autorise l'utilisation de centaines de pesticides déjà interdits dans d'autres pays
en raison de leurs effets préoccupants sur la santé humaine.

Les chercheurs ont également trouvé des liens entre certains de ces pesticides et le
déclin des populations d'abeilles et autres pollinisateurs, ce qui présente une
menace à notre capacité de produire de la nourriture. Les scientifiques de notre
propre gouvernement ont trouvé des preuves indiquant qu'une catégorie de pesticides,
les « néonicotinoïdes 
<http://davidsuzuki.org/fr/ce-que-vous-pouvez-faire/Prenez-la-parole/interdisons-les-pesticides-qui-tuent-les-abeilles/>»,
a provoqué la mort d'abeilles en Ontario et au Québec en 2012. Les néonicotinoïdes
sont déjà bannis par l’Union européenne.

La reconnaissance légale du droit de vivre dans un environnement sain nous
assurerait que les aliments desquels nous dépendons ne mettent pas en danger notre
santé.

Si vous accordez de l'importance à la qualité des aliments qui nous font vivre,
joignez-vous à plus de 40 000 citoyennes et citoyens ayant déjà demandé des
règlements plus stricts relatifs à nos systèmes alimentaires.
<http://latourneebleuterre.ca/passez-a-laction/>

L'air que nous respirons, l'eau que nous buvons et les aliments que nous mangeons
doivent être notre priorité, mais ce n'est pas le cas. C'est la raison pour laquelle
David Suzuki, la Fondation David Suzuki et plusieurs personnalités publiques
prennent la route de septembre à novembre dans le cadre de la Tournée bleu Terre
<http://latourneebleuterre.ca/>. Nous espérons que vous vous joindrez à nous et à
notre campagne sur le droit de vivre dans un environnement sain, afin que nous
établissions clairement nos priorités.

Avec votre aide, nous pouvons faire en sorte de réduire radicalement l'utilisation
des pesticides et d'éliminer ceux qui, de source sûre, sont dangereux pour la santé
humaine.

Grâce à des données scientifiques solides, nous pouvons mieux savoir ce qui se passe
dans notre pays, et responsabiliser nos leaders afin qu'ils prennent des décisions
dans notre meilleur intérêt..

Grâce à la protection conférée par la reconnaissance du droit de toutes et de tous
de vivre dans un environnement sain, les lois et règlements conçus pour protéger la
santé humaine ne seraient pas affaiblis. Nous irions ainsi constamment de l'avant.

Déjà, plus de 40 000 citoyennes et citoyens se sont mis d'accord sur le fait qu'il
est temps que toutes les personnes, quelles qu'elles soient et où qu'elles vivent,
aient le droit de vivre dans un environnement sain. Nous devons tous offrir notre
aide pour protéger les personnes et les endroits qui nous sont chers. S'il vous
plaît, signez la pétition dès aujourd'hui et partagez dans vos réseaux.
<http://latourneebleuterre.ca/passez-a-laction/>

Ensemble, nous pouvons bâtir un avenir prospère pour tous.

Merci de tout cœur pour votre engagement.  

Karel Mayrand
 Directeur pour le Québec de la Fondation David Suzuki
<https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http://latourneebleuterre.ca/>
 <http://latourneebleuterre.ca/la-tournee/>
<https://www.facebook.com/fondationdavidsuzuki>
 <https://twitter.com/FondDavidSuzuki>
 <http://www.instagram.com/FondDavidSuzuki>
 <http://www.davidsuzuki.org/fr>
Lire la suite >
Dette écologique
Dette écologique

Mardi 20 août, l’humanité entre en période de “dette écologique”.

ECO Cereales ble 1/5

Il n’aura fallu à l’humanité qu’un peu moins de huit mois, 232 jours exactement, pour consommer toutes les ressources naturelles que la planète peut produire en un an. Ce mardi 20 août correspond au “Global Overshoot Day” ou “jour du dépassement planétaire” selon l’organisation non gouvernementale Global Footprint Network (GFN), qui calcule chaque année ce “jour triste et solennel”. Principaux responsables de ces dégâts : le rejet massif de CO2 et la surexploitation des milieux naturels.

Depuis 2003, les experts scientifiques de l’ONG canadienne et le think tank anglaisNew Economics Foundation calculent chaque année cette empreinte écologique visant à “évaluer l’impact des activités humaines sur les écosystèmes de la planète”. Un indicateur créé pour mesurer “l’écart entre ce que la nature peut régénérer et ce qui est requis pour alimenter l’activité humaine”. Calculé en hectare global par habitant (hag/hab), il compare la quantité de ressources naturelles disponibles et la consommation réelle dans chaque pays.

Pour GFN, le premier dépassement est intervenu en 1970. Depuis, la date se fait chaque fois plus précoce, marquant une accélération importante du processus de dégradation de notre planète. En 1980, l‘”Overshoot Day” était tombé un 8 novembre, en 2000, un 8 octobre et en 2009, un 7 septembre. “Et il est à craindreque la date va encore avancer au fil des années” ajoute-t-on chez WWF, partenaire de Global Footprint Network.

 

Depuis 1970, le Jour du dépassement planétaire se fait chaque année plus précoce.

 

LE MONDE NE SUFFIT PAS

Les prévisions de l’ONG canadienne ne sont pas engageantes. Il faudrait aujourd’hui “plus de 1,5 Terre pour répondre aux besoins d’une populationhumaine toujours croissante. A ce rythme, nous aurons besoin de 2 planètes bien avant la moitié de ce siècle”. Un constat que partage WWF : “Notre empreinte écologique va encore augmenter surtout que d’après les prévisions des Nations unies, la population mondiale atteindra les 9,1 milliards de personnes en 2050.”Plus d’individus sur la planète signifiant une consommation accrue et son corollaire, l’aggravation de la “dette écologique”.

“L’humanité vit au-dessus de ses moyens”, tranche le Global Footprint Network.“Le seuil critique a été atteint depuis environ trente ans et la consommation des hommes dépasse désormais ce que la nature est en capacité de lui fournir en termes de recyclage de CO2 libéré et de production de nouvelles matières premières.”

La nature n’est donc plus capable de se régénérer suffisamment vite pourabsorber les activités humaines à l’origine de la diminution de la couverture forestière, de la dégradation des réserves d’eau douce ou de l’émission depollutions. 80 % de la population mondiale vit dans des Etats qui utilisent plus de ressources que ce que leur permettent les écosystèmes de leur territoire national. Parmi ces pays “débiteurs écologiques”, le Japon aurait besoin de plus de “7,1 Japon” pour subvenir aux besoins de ses habitants et le Qatar, 5,7 fois sa superficie. La France consomme, elle, l’équivalent de 1,6 France par année.

 

Il faut aujourd'hui plus de 1,5 Terre pour répondre aux besoins d'une population humaine toujours croissante.

 

“Nous ne pouvons plus continuer à creuser cette dette écologique” prévient l’ONG qui préconise plusieurs solutions : nouvelles technologies, aménagement urbain, réforme fiscale écologique ou encore des régimes alimentaires moins riches en viande. “Sinon, le dépassement des limites écologiques finira par liquider la planète.”

Thomas Diego Badia

Lire la suite >
Sauvons les abeilles
Sauvons les abeilles

Les pesticides qui mettent les abeilles en péril ont fait couler beaucoup d’encre
dernièrement. Les abeilles connaissent des taux de mortalité alarmants durant la
période de semis (au printemps) et les pesticides néonicotinoïdes « néonics » sont
impliqués dans ce déclin. 

Aujourd’hui, un Groupe international de scientifiques indépendants publiait ses
résultats après avoir analysé 800 publications sur les néonics révisées par des
pairs – un travail colossal réalisé sur 4 années. Leur conclusion : « …il existe
suffisamment de preuves évidentes des préjudices pour mettre en route des mesures
réglementaires ».  Leur analyse met en lumière un risque élevé non seulement pour la
santé des abeilles, mais également pour un grand nombre d’espèces utiles, dont les
papillons, les vers de terre et les oiseaux, en plus d’affecter une grande diversité
d’invertébrés bénéfiques en contaminant les sols, la végétation, les eaux
souterraines et de surface et les habitats aquatiques et marins.

L’année dernière, l’Europe a imposé un moratoire sur l’usage de trois néonics sur
des cultures attirant les abeilles. L’usage de ces pesticides est toutefois toujours
très répandu au Québec et au Canada.

Joignez-vous à La Fondation David Suzuki et à Équiterre pour demander au
gouvernement du Québec d’interdire les néonics.

Mireille

Lire la suite >
Jeune au travail : Bourse de 500$
Jeune au travail : Bourse de 500$

Bourse de 500$ pour un jeune de 14-15 ans

La Caisse Desjardins Vaudreuil-Soulanges offre à la Coop CSUR l'opportunité de prendre unE jeune stagiaire à partir de la fin juin jusqu'au début/mi août.

La Caisse offrira 500$ au (À LA) jeune que nous aurons choisiE! CeTTE jeune sera encadréE par la Coop CSUR et par le Carrefour jeunesse emploi tout au long de son expérience de travail.

Nous choisirons unE jeune ponctuelLE, respectueuxSE, responsable et travaillantE qui a un intérêt particulier pour l'alimentation, le service à la clientèle et pour l'environnement.

Cette expérience sera pour lui (ELLE) une porte d'entrée très intéressante pour le milieu du travail. Notre rigueur et nos exigences seront sensiblement les mêmes qu'un futur employeur.

Si vous connaissez unE jeune intéresséE, écrivez-nous à informarche@csur.ca dans les plus brefs délais. Nous commencerons les entrevues à la mi-juin.

Lire la suite >
Marche contre Monsanto
Marche contre Monsanto

La révolution alimentaire commence avec vous!

Départ : 14H Square Dorchester
Arrivée : Environ 16 H Parc Jeanne Mance pour Picnik sans OGM

Alors que partout dans le monde l’indignation fait trembler les gouvernements, mobilisons-nous pour montrer que les peuples refusent le diktat de quelques multinationales qui marchandises nos vies et la nature. Nous, citoyens, réclamons la fin des monopoles sur nos aliments, refusons les OGM, et plus encore désirons apporter notre soutien aux porteurs d’alternatives, à la fois solidaires, responsables et écologiques.

La marche contre Monsanto, se veut une manifestation amicale et familiale qui ne cherche point à perturber l’ordre ni à défier les autorités : il s’agit seulement de attirer l’attention sur les menaces qui planent sur notre système alimentaire, de nos champs à nos assiettes. La mainmise des compagnies d’agrobusiness comme Monsanto sur notre agriculture est très inquiétante, d’autant plus que nos gouvernements sont complices de notre perte d’autonomie devant ces géants.

Cette manifestation est LÉGALE de par le faite que c’est un droit fondamental des citoyens et citoyennes de pouvoir exprimer leur opinions.

Le sujet EST de sensibiliser la population sur le virage nécessaire que notre agriculture doit prendre et dénoncer les pratiques de compagnies comme Monsanto qui empoissonnent notre santé et notre environnement.
Le sujet N’EST PAS le règlement municipal P-6.

Venez donc nombreux et nombreux pour cet événement FESTIF, FAMILIALE ET SÉCURITAIRE.

FIN : LA MARCHE FINIRA VERS 16 H au parc Jeanne Mance pour un picnik sans OGM afin de tisser des liens entre les manifestants et augmenter la mobilisation !

Au plaisir de se voir samedi!
ATTENTION: Je veux être parfaitement claire que nous allons marcher en PAIX et LÉGALEMENT en coopération avec la police. Je suis une maman de deux petits garçons et c'est TRÈS important pour moi de faire cette marche en sécurité. Venez marcher avec nous et montrez votre solidarité et volonté d'avoir un monde sans OGM ou la nourriture est sain pour toutes générations futurs! Nous allons faire la différence!

Voici le lien de l'événement:

https://www.facebook.com/MAMMTL?fref=ts

 

copinages
Énoncé de mission
 
Ce 24 Mai , les activistes du monde entier participent à La Manifestation Contre Monsanto.

Pourquoi manifestons nous?

  • Différentes études ont démontrées que les aliments génétiquement modifiés par Monsanto peuvent provoquer des problèmes de santé comme tumeurs cancéreuses, stérilité ou malformation sur les nouveaux-nés 
  • Aux Etats-Unis, la FDA -agence chargée d'assurer la conformité des aliments commercialisés- est dirigée par d'anciens employés de chez Mosanto. Ce qui nous amène à soupçonner un conflit d’intérêt qui expliquerait le manque de recherche de la part du gouvernement sur les effets à long terme des produits contenant des OGM.
  • Récemment, Le Sénat américain ainsi que le président ont accordé ce que l'on surnomme le « Monsanto Protection Act » ; une loi qui, entre autre, interdit aux tribunaux de condamner Monsanto à retirer des graines génétiquement modifiés du marché sous prétexte qu'elles porteraient atteinte à autrui au à l’environnement.
  • Depuis trop longtemps, Monsanto a été le bénéficiaire de subventions et de favoritisme politique.
  • Les petits producteurs et les producteurs bio enregistrent des pertes tandis que Monsanto continue de forger son monopole en approvisionnant le monde entier, y compris en brevetant des semences et des manipulations génétiques.
  • Les graines OGM de Monsanto sont nocifs pour l'environnement. Les scientifiques ont, par exemple, indiqué qu'ils ont causé l'effondrement des colonies d'abeilles sur toute la surface de la planète. 

Quelles solutions préconisons nous?

  • Votons avec notre argent en achetant bio et en boycottant les entreprises conquissent par Monsanto et qui utilisent des OGM dans leurs produits.
  • Demandons un étiquetage signalant les OGM dans les produits afin que le consommateur puisse faire ses achats en connaissance de cause.
  • Demandons l'abrogation du « Monsanto Protection Act » aux états unis.
  • Appelant à de nouvelles recherches scientifiques sur les effets sanitaires des OGM.
  • Tenons les dirigeants de Monsanto et les politiciens qui le soutiennent pour responsable, par une communication directe, les blogs, les réseaux sociaux, etc.
  • Continuons d'informer le public des secrets de Monsanto.
  • Descendons dans la rue pour montrer au monde et à Monsanto que nous n'allons pas accepter tranquillement ces injustices.

Nous n'acceptons plus les copinages. Nous n'acceptons plus le poison. C'est pourquoi nous manifestons contre Monsanto.

- See more at: http://www.march-against-monsanto.com/p/informations-en-francais.html#sthash.x66XYk0h.dpuf
Énoncé de mission
 
Ce 24 Mai , les activistes du monde entier participent à La Manifestation Contre Monsanto.

Pourquoi manifestons nous?

  • Différentes études ont démontrées que les aliments génétiquement modifiés par Monsanto peuvent provoquer des problèmes de santé comme tumeurs cancéreuses, stérilité ou malformation sur les nouveaux-nés 
  • Aux Etats-Unis, la FDA -agence chargée d'assurer la conformité des aliments commercialisés- est dirigée par d'anciens employés de chez Mosanto. Ce qui nous amène à soupçonner un conflit d’intérêt qui expliquerait le manque de recherche de la part du gouvernement sur les effets à long terme des produits contenant des OGM.
  • Récemment, Le Sénat américain ainsi que le président ont accordé ce que l'on surnomme le « Monsanto Protection Act » ; une loi qui, entre autre, interdit aux tribunaux de condamner Monsanto à retirer des graines génétiquement modifiés du marché sous prétexte qu'elles porteraient atteinte à autrui au à l’environnement.
  • Depuis trop longtemps, Monsanto a été le bénéficiaire de subventions et de favoritisme politique.
  • Les petits producteurs et les producteurs bio enregistrent des pertes tandis que Monsanto continue de forger son monopole en approvisionnant le monde entier, y compris en brevetant des semences et des manipulations génétiques.
  • Les graines OGM de Monsanto sont nocifs pour l'environnement. Les scientifiques ont, par exemple, indiqué qu'ils ont causé l'effondrement des colonies d'abeilles sur toute la surface de la planète. 

Quelles solutions préconisons nous?

  • Votons avec notre argent en achetant bio et en boycottant les entreprises conquissent par Monsanto et qui utilisent des OGM dans leurs produits.
  • Demandons un étiquetage signalant les OGM dans les produits afin que le consommateur puisse faire ses achats en connaissance de cause.
  • Demandons l'abrogation du « Monsanto Protection Act » aux états unis.
  • Appelant à de nouvelles recherches scientifiques sur les effets sanitaires des OGM.
  • Tenons les dirigeants de Monsanto et les politiciens qui le soutiennent pour responsable, par une communication directe, les blogs, les réseaux sociaux, etc.
  • Continuons d'informer le public des secrets de Monsanto.
  • Descendons dans la rue pour montrer au monde et à Monsanto que nous n'allons pas accepter tranquillement ces injustices.

Nous n'acceptons plus les copinages. Nous n'acceptons plus le poison. C'est pourquoi nous manifestons contre Monsanto.

- See more at: http://www.march-against-monsanto.com/p/informations-en-francais.html#sthash.x66XYk0h.dpuf
Énoncé de mission
 
Ce 24 Mai , les activistes du monde entier participent à La Manifestation Contre Monsanto.

Pourquoi manifestons nous?

  • Différentes études ont démontrées que les aliments génétiquement modifiés par Monsanto peuvent provoquer des problèmes de santé comme tumeurs cancéreuses, stérilité ou malformation sur les nouveaux-nés 
  • Aux Etats-Unis, la FDA -agence chargée d'assurer la conformité des aliments commercialisés- est dirigée par d'anciens employés de chez Mosanto. Ce qui nous amène à soupçonner un conflit d’intérêt qui expliquerait le manque de recherche de la part du gouvernement sur les effets à long terme des produits contenant des OGM.
  • Récemment, Le Sénat américain ainsi que le président ont accordé ce que l'on surnomme le « Monsanto Protection Act » ; une loi qui, entre autre, interdit aux tribunaux de condamner Monsanto à retirer des graines génétiquement modifiés du marché sous prétexte qu'elles porteraient atteinte à autrui au à l’environnement.
  • Depuis trop longtemps, Monsanto a été le bénéficiaire de subventions et de favoritisme politique.
  • Les petits producteurs et les producteurs bio enregistrent des pertes tandis que Monsanto continue de forger son monopole en approvisionnant le monde entier, y compris en brevetant des semences et des manipulations génétiques.
  • Les graines OGM de Monsanto sont nocifs pour l'environnement. Les scientifiques ont, par exemple, indiqué qu'ils ont causé l'effondrement des colonies d'abeilles sur toute la surface de la planète. 

Quelles solutions préconisons nous?

  • Votons avec notre argent en achetant bio et en boycottant les entreprises conquissent par Monsanto et qui utilisent des OGM dans leurs produits.
  • Demandons un étiquetage signalant les OGM dans les produits afin que le consommateur puisse faire ses achats en connaissance de cause.
  • Demandons l'abrogation du « Monsanto Protection Act » aux états unis.
  • Appelant à de nouvelles recherches scientifiques sur les effets sanitaires des OGM.
  • Tenons les dirigeants de Monsanto et les politiciens qui le soutiennent pour responsable, par une communication directe, les blogs, les réseaux sociaux, etc.
  • Continuons d'informer le public des secrets de Monsanto.
  • Descendons dans la rue pour montrer au monde et à Monsanto que nous n'allons pas accepter tranquillement ces injustices.

Nous n'acceptons plus les copinages. Nous n'acceptons plus le poison. C'est pourquoi nous manifestons contre Monsanto.

- See more at: http://www.march-against-monsanto.com/p/informations-en-francais.html#sthash.x66XYk0h.dpuf
Lire la suite >
Prix réduits
Prix réduits

Soyez vigilants Pepperfire a réduit le prix de ses salsas!!

Viva la salsa piquante!

Et Liberté offre une promotion sur les yogourts bio pour tout le mois de mai.

Profitez-en!

L'équipe du Marché écolocal

Lire la suite >
Nous vous avons construit une chambre froide!
Nous vous avons construit une chambre froide!

Ce weekend, nous avons travaillé avec quelques bénévoles pour construire une chambre froide dans notre local de partage!

Une belle grande chambre froide qui nous permettra d'entreposer toutes vos commandes et les quelques extras que nous avons chaque semaine. Cette chambre froide a été installée gracieusement par Alexandre Bélanger de Climasys en coopération avec les bénévoles de la Coop!

Je vous ajouterai une ou deux photos dès que je peux!

Nous sommes à terminer l'unité de climatisation et le tout devrait être fin prêt la semaine prochaine.

Merci à Gaston, Alexandre, Charles, Orphéo, Luc et Réjean! Vous êtes précieux!

:)

Bianka

Lire la suite >
À l'abordage!
À l'abordage!

Cher(e)s membres !


Puisqu’il s’agit de notre toute première parution, nous nous concentrerons cette fois sur les services de la coopérative, spécifiquement sur le service alimentation écologique qui a été officiellement crée par les membres lors de l’Assemblée générale spéciale le 22 janvier dernier.

Cette branche d’activité de la Coop CSUR profitera à tous ses membres ayant payé leurs frais d’accès au service, soit 50$ en parts sociales et leur permettra de faire une épicerie complète en produits écologiques, cultivés, élevés ou transformés le plus localement possible. Ce service permet d’encourager l’agriculture durable en plus de favoriser l’économie locale.

 

Le service se met en place rapidement. Près de 10 producteurs locaux sont maintenant membres de soutien et 5 grossistes ont été recrutés. Ce progrès nous permet d’envisager un démarrage préliminaire dès la 2e semaine de février. Cette période de test sera disponible pour 15 familles volontaires (déjà recrutées) tous les producteurs et quelques grossistes. Durant cette période, nous aurons l’opportunité de tester et de s’approprier le fonctionnement des livraisons, de la préparation des commandes et de la distribution aux points de chute.

De plus, les membres auront le devoir de faire l’évaluation du processus et de voir à recommander des améliorations durant les 2 à 3 mois prévus pour le test.

Dès que cette période d’ajustements sera terminée, nous prévoyons la mi-avril, toutes les personnes qui souhaitent devenir membres pourront compléter leur adhésion et commencer à participer au service d’alimentation écologique.

 

Nous vous rappelons que ce service sera possible grâce à l’implication de chacun et de chacune d’entre vous. Dans une entreprise collective comme la nôtre, vous avez l’opportunité d’ajouter votre couleur, d’influencer les orientations, et de contribuer aux efforts pour garantir la réussite d’un projet prometteur! Nous comptons sur votre participation!

Actuellement, nos besoins se situent:

  • Le mercredi (entre 8h et 16h) et le jeudi (entre 8h et 21h) pour recevoir les livraisons des producteurs, préparer les commandes individuelles et les remettre aux membres.
  • Le jeudi après-midi pour faire les livraisons aux points de chute (Vaudreuil-Dorion, Pincourt, Les Cèdres, Ste-Marthe)
  • Faire de l’entrée de données sur la plate-forme informatique
  • Développer des outils de communication et de promotion
  • Contribuer à la sélection des producteurs (recrutement, évaluation, visites aux entreprises)
  • Organiser des activités sociales
  • Développer et bonifier la plate-forme informatique


De plus, un comité aviseur a été constitué pour collaborer aux opérations complémentaires et recommander des orientations au conseil d’administration de la Coop CSUR en lien avec la branche d’activités de l’alimentation écologique. Ce comité est idéalement constitué d’un membre travailleur, de 4 membres consommateurs et d’un membre producteur. Le comité souhaiterait inviter les producteurs et les consommateurs à s’informer auprès de la Coop concernant le mandat spécifique du comité et les attentes envers chacun des membres avant de déposer sa confirmation d’intérêt.

Lire la suite >
To Top
 
Marche ecolocal de la Coop CSUR
98 St-Jean-Baptiste
Rigaud, QC, J0P 1P0

514-360-3361
Image Produits Image Producteurs Image Recettes Image Nouvelles